Méthodologie

Donner des conseils, formuler des recommandations, c’est bien. Mouiller sa chemise et accompagner, immergé dans l’entreprise et faisant face aux imprévus, c’est mieux ! L’accompagnement se fait via 2 approches. 

Détermination de la feuille de route

Où le dirigeant souhaite-t-il emmener son entreprise ?    –    “Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va !”  SENEQUE

Grâce à son expérience, Jérôme CHIMENE a formalisé une méthodologie unique et efficace, en 16 étapes, appelée LES 16 MARCHES. Les thèmes tels que les rêves du dirigeant, la vocation de l’entreprise, l’unicité de son offre sont balayés. Un SWOT permet d’identifié la situation de l’entreprise. Ces différentes données compilées permettent de construire la STRATÉGIE de développement qui ressemble au dirigeant. Des plans d’action, des politiques définis ensuite permettent d’actionner les leviers de la réussite. Parmi les étapes clés, l’identification de l’organisation adéquate, en tenant compte du modèle managérial du patron. Et parce que sans indicateur de performance, on ne peut maîtriser sa trajectoire, un TABLEAU DE BORD qui cadre le plan de marche de l’entreprise est élaboré.

L’accompagnement du dirigeant

Le CAP étant fixé, l’accompagnement consiste ensuite à passer en revue 1 à 3 fois par mois (selon l’ampleur des travaux et la taille de l’entreprise) les fonctions RH, commerciales, finances, pour s’assurer que le navire tient le bon cap. C’est aussi une approche indispensable pour gérer les imprévus. Et à 2 cerveaux, on a généralement plus de bonnes idées !

Un compte-rendu structuré (et structurant) permet de veiller à la dynamique de progrès et à la valeur ajoutée du dispositif. 

On procède ainsi à un véritable réalignement de l’entreprise sur son dirigeant (et non l'inverse).

La vision croisée, le regard extérieur favoriseront grandement la formule
PERTINENCE + EFFICACITE + COHERENCE = SERENITE